Ce qu'il faut faire pendant le massage

Parler ! Voilà tout ce que vous aurez à faire. Si le praticien vous fait mal, si vous avez froid ou si quoi que ce soit vous incommode, signalez-le immédiatement. Les praticiens souhaitent donc que vous soyez aussi bien que possible ; mais ils ne peuvent pas deviner quels sont vos besoins et envies particuliers. À vous donc de le leur dire.

Si vous laissez libre cours à ses émotions pendant ou après la séance. Cela n'a rien d'anormal, car le massage favorise le relâchement, et une telle réaction n'est jamais qu'une manière d'évacuer le stress, ce qui aide à se sentir mieux par la suite.

Vous restez allongé durant toute la séance qui peut parfois durer plus d'une heure. Votre corps se détend totalement. Il n'est donc pas impossible que vous fassiez en vous relevant, l'expérience d'étourdissements légers dus aux variations de pression sanguine. Le corps peut aussi réagir de telle manière que le sujet se sente moins bien dans les heures suivant le massage qu'il ne l'était auparavant.

Toutefois, ces petits inconvénients disparaissent assez vite, laissant seulement subsister une sensation de bien-être.

Tous ces phénomènes n'ont rien d'extraordinaire - le massage agit plus en profondeur qu'on ne le croit. Vous pouvez dormir à poings fermés le soir même, et vous ressentirez parfois les bienfaits du massage deux ou trois jours plus tard.

Il est donc conseillé de se rouler sur le côté avant de se relever pour ne pas trop solliciter sa colonne vertébrale.

Ce qu'il faut faire après le massage

Boire beaucoup d'eau : masser les muscles peut les amener à dégager des toxines. En vous hydratant correctement, vous les éliminerez plus vite.

Se laisser du temps : parfois, on ne sent pas mieux immédiatement après le massage : les muscles extrêmement tendus peuvent même devenir encore plus douloureux, et les toxines relâchées peuvent vous rendre patraque.

Chaque personne réagit différemment au massage, selon son état physique ou moral.

Il faut donc s'attendre à des réactions aussi nombreuses que diverses, allant du décuplement de l'appétit à la sensation d'avoir effectué un effort physique intense (jusqu'aux courbatures), le massage faisant travailler les muscles au-delà de ce qui leur est habituellement demandé. En règle générale, on se sent plus souple après une séance, les maux de tête et de dos, ainsi que les problèmes de tension musculaire dans les épaules et le cou, s'améliorant nettement, quand ils ne disparaissent pas totalement.

Ne pas s'arrêter dès que l'on se sent mieux : mieux vaut prévenir que guérir, et des massages réguliers vous maintiennent dans un état de bien-être. Ceux qui bénéficient régulièrement de massages présentent de meilleurs résultats que ceux qui ne se font masser que lorsqu'ils ne se sentent pas bien. Le massage doit être considéré comme toute autre activité bonne pour la santé. Au lieu de le considérer comme un luxe dont il faut user avec parcimonie, faites-en une étape nécessaire à une vie saine !